Communiqués
image_pdfimage_print

Le Mouvement VEGA appelle ses membres et ses sympathisants, ainsi que tous les citoyens et citoyennes démocrates indignés à juste titre par le sort subi par les migrants, à marcher ce dimanche 3 mai avec les sans-papiers.

Le combat des sans-papiers, qui se développe en Belgique depuis plusieurs mois, est en effet au cœur de nos luttes. Nous qui voulons vivre dans une société ouverte, où les valeurs de justice sociale, d’égalité des droits, de respect de l’environnement, ne seraient pas des mots creux ; nous qui rêvons d’un monde où le Nord et le Sud coopéreraient dans des relations économiques équitables et fraternelles, nous ne pouvons que soutenir le combat des sans-papiers, premières victimes des logiques néocolonialistes, ultra-libérales et productivistes, sécuritaires et de repli sur soi qui sont celles des Etats européens et de la Belgique aujourd’hui.

Alors que toutes les études crédibles, -et encore celle de l’OCDE publiée il y a quelques jours-, démontrent clairement que l’immigration favorise l’économie des pays industrialisés, alors que les migrants d’aujourd’hui fuient avant tout des guerres, des conflits ethniques, des régimes autoritaires créés et nourris par l’Occident, -qui pille le Sud, y approfondit la misère- , l’Union européenne, et la Belgique, s’enferrent depuis des années dans une politique de fermeture, d’exclusion, de négation des droits les plus élémentaires des femmes et des hommes qui migrent à la recherche de protection et d’une vie simplement humaine.

-Pour dénoncer la politique répressive de l’Europe, encore renforcée par les dernières décisions européennes qui ont suivi les terribles drames survenus en Méditerranée

-Pour dénoncer l’hypocrisie des dirigeants belges et européens, qui observent des minutes de silence en mémoire des victimes présentes et mènent une politique productrice d’encore plus de victimes futures;

-Pour réclamer l’ouverture des frontières, l’accès légal au territoire européen, seule façon réelle de lutter contre les passeurs et les trafiquants d’êtres humains;

-Pour une régularisation permanente et objective de tous les sans-papiers. Pour la fermeture immédiate des centres fermés. Pour l’arrêt des expulsions forcées, de la criminalisation des sans-papiers et du racisme d’Etat, pour le démantèlement de FRONTEX… nous manifesterons dimanche tous ensemble, citoyens avec et sans papiers, à l’appel de la Coordination bruxelloise des collectifs de sans-papiers;

rendez-vous à la gare du Midi à 15h ce dimanche.

Avec les sans-papiers nous y déploierons notamment la banderole de 150 mètres de long reprenant les noms et prénoms, le pays d’origine et les circonstances du décès 17.306 des migrants/es victimes de l’Europe forteresse. Celle-là même qui a été déployée à l’entrée de l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg mercredi dernier.

Soutenons aussi les occupations de sans-papiers, à Molenbeek, Bruxelles et St Josse.  Il leur faut des vivres, des produits hygiéniques, des vêtements ainsi que votre soutien moral.

Contact : Serge Noël – 0486 85 73 81