Communiqués
image_pdfimage_print

Le 20 décembre dernier, le gouvernement conservateur espagnol a approuvé l’avant-projet de loi du ministre de la justice Alberto-Ruiz Gallardón portant sur le droit à l’avortement. Cet avant-projet de loi revient sur la loi de 2010 du gouvernement Zapatero en re-pénalisant l’IVG (interruption volontaire de grossesse) sauf en cas de viol ou « de grave danger pour la vie ou la santé psychologique ou physique ». Aussi, les mineurs d’âge devront obtenir l’assentiment de leurs parents ou tuteurs afin de pouvoir avorter. L’avant-projet de loi est ainsi plus restrictif que la loi sur l’avortement adoptée en 1985 lors de la transition démocratique espagnole.

Le Mouvement VEGA, en tant que défenseur du droit fondamental des femmes à disposer d’elles-mêmes, dénonce cette réforme d’un autre temps. Avec les acteurs des centres de planning familial et le mouvement féministe, nous constatons dans de nombreux pays de l’Union européenne une volonté de plus en plus inquiétante de revenir sur les acquis des législations dépénalisant l’IVG, au risque du retour des avortements clandestins et des problèmes de santé publique que cela comporterait inévitablement. Le 10 décembre 2013 encore, le Parlement européen rejetait le rapport Estrela, qui réclamait notamment pour les femmes un accès généralisé à la contraception et à des services d’IVG sûrs dans chaque pays de l’Union.

La Belgique n’est pas à l’abri d’une telle marche arrière : chez nous aussi, le droit qu’ont les femmes de choisir le moment où elles deviennent mères, d’accéder à la contraception et à l’information sur leur santé reproductive et sexuelle sont souvent mis en cause. Le 1er février, la mobilisation des femmes espagnoles culminera à Madrid avec le “Tren de la Libertad”. Des actions de solidarité sont organisées dans au moins sept capitales européennes cette semaine, dont Bruxelles. Le Mouvement VEGA se joint donc à l’appel international à manifester ce mercredi à 17h devant l’ambassade d’Espagne afin que le droit d’avortement soit garanti dans toute l’Europe.