Communiqués
image_pdfimage_print

Pour un accord technique électoral à Bruxelles entre les listes alternatives progressistes.

Bruxelles est confrontée à de graves inégalités, à la pauvreté, au chômage, à des logements chers et de faible qualité, à trop peu de transport en commun, à un manque de places dans les écoles, à une grave dégradation du milieu de vie de ses habitants, au racisme et à la violence contre les femmes et les plus faibles.

Il est urgent que toutes celles et tous ceux qui portent des idées politiques nouvelles et les idéaux de justice et de solidarité collaborent, pour mieux mettre en avant leurs alternatives, pour lutter de concert contre l’austérité à perpétuité que l’Union européenne prétend imposer, notamment par l’adoption du TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance), ce carcan budgétaire imposé par l’Union européenne avec la complicité de tous les partis traditionnels.

Notre diversité est une source de richesse et de force. A Bruxelles, en particulier, nous avons la possibilité de faire s’additionner d’autres voix, à gauche, en obtenant plusieurs élus lors du scrutin régional du 25 mai 2014. Et, au-delà, en nous mobilisant pour améliorer notre ville et la vie de ses habitants.

Bruxelles a un énorme potentiel, mais a besoin de propositions alternatives fortes et de représentants radicaux et innovants au sein de son Parlement régional !

Mais les Parlements sont fermés à la nouveauté. Il faut 5% des voix pour obtenir un élu. Cependant, des règles électorales particulières (instaurées au départ pour préserver la représentation flamande) existent en région bruxelloise qui permettent d’additionner les voix des listes qui se présentent sous un même accord technique, tout en préservant l’originalité et l’indépendance de leurs programmes. C’est pourquoi VEGA lance un appel à toutes les listes alternatives progressistes se présentant à Bruxelles pour qu’elles unissent leurs forces et concluent un accord technique pour le scrutin régional du 25 mai prochain.

Ainsi les Bruxellois pourront exprimer leurs préférences librement, en sachant que par l’addition des votes, leur voix pourra vraiment être utile et entendue.

Pour renforcer la gauche, pour renforcer la démocratie, rassemblons-nous!