Nous sommes des citoyens. Nous subissons au quotidien, dans nos vies et dans nos corps, les violences du capitalisme et des crises écologiques. Nous voyons les inégalités croitre à mesure que les richesses sont créées. Nous voyons que la course éperdue de la croissance productiviste épuise la planète et les travailleurs, exclut ceux dont elle n’a pas l’utilité, et dicte sa conduite à des gouvernements qui s’en complaisent. Ces violences se superposent à celles qui perpétuent les inégalités entre hommes et femmes.

Nous ne nous laisserons pas écraser par ces rouleaux compresseurs de la domination.

Nous constatons l’échec des partis politiques qui ont porté beaucoup de nos espoirs mais ne sont pas capables aujourd’hui de penser et de mettre en oeuvre des réponses démocratiques positives, socialement justes et écologiquement viables adaptées aux enjeux de notre époque.

Dans une dynamique de coopération basée sur la mutualisation de nos ressources et savoirs, nous faisons converger nos différentes sensibilités dans la création d’une structure politique nouvelle, dans la ligne politique du Manifeste écosocialiste, autour de trois axes interdépendants : écologie, socialisme, démocratie.

Nous voulons une société de justice sociale, basée sur une économie sociale et coopérative respectueuse de la biosphère. Une société dans laquelle les décisions sont prises par la délibération collective de personnes issues de toutes les catégories sociales – économiques, culturelles, de genre -, en ce compris pour la définition des activités économiques qui sont utiles et souhaitables pour le fonctionnement de notre société.

Nous voulons porter ces idées dans la sphère politique pour y réintroduire du débat, parce que nous refusons la pensée unique, qu’elle soit portée par conviction, par fatalisme ou parce que « sans nous, ce serait pire ».

Nous serons présents sur le terrain des luttes. Nous encouragerons l’implication citoyenne à tous les niveaux de la vie publique et sociale, notamment via la création culturelle et l’éducation populaire. La politique se crée dans ces lieux et c’est une condition de réussite démocratique du projet que nous voulons porter.

L’avènement de la société que nous souhaitons passera par un changement des rapports de force et de pouvoir. Nous vous invitons à poursuivre l’élaboration de ce mouvement avec nous.

Je rejoins le mouvement

 

Vous pouvez aussi télécharger la version complète de cet appel (pdf).